le grimoire d'ana-isis

le grimoire d'ana-isis
Identifiez-vous
Pseudo :
Mot de Passe :
S'inscrire
mot de passe oublié ?
Les outils

Les outils de la sorcière sont un peu comme les pinceaux et la peinture sont au peintre, donc
indispensables à son art magique...
Ils apportent un plus non négligeable au rituel en servant de support à la concentration et
d'aide à la matérialisation et à la canalisation des énergies.

 
 
La coupe :



Appelée aussi calice, c’est l’outil relié à l’élément eau et à la lune. C’est une variante du chaudron des sorcières qui symbolise la matrice de la terre mère, d’où tout provient et où tout retourne. Elle correspond aux énergies passives, féminines et matérielles, et elle s’ apparente au sein maternel d’où coule le lait nourricier. Vous pouvez prendre une coupe en verre ou en cristal, ou un gobelet en matière naturelle quelconque ( grès, métal) la mienne est celle que vous voyez sur la photo. Le métal est la matière la plus solide. La coupe sert à boire les préparations ou les macérations de plantes.


Athamé :



 

C’est un outil indispensable pour la pratique. Il s’agit d’un couteau possédant une lame en acier à double tranchant et un manche isolant en matière naturelle (os, bois, ivoire, ou corne ) Les matières synthétiques doivent être évitées pour le manche car bien qu’isolantes elles perturbent les flux énergétiques. Dans la tradition Wicca le manche doit être noir. Moi je pense qu’il n’y a pas de règle pour cela. Le mien est en bois brun. Une fois consacré, il est recommandé de placer celui-ci dans un étui ou un morceau de tissu afin de le protéger des contacts.Lors de rituels, l’athamé sert à dissoudre les agglomérats énergétiques grâce au pouvoir dissolvants des pointes. elle agit comme un paratonnerre. Son utilisation est aussi symbolique, c’est un outil séparateur, un objet traditionnel de défense, un outil de transfert, de dégagement et de clôture d’invocations et d’évocations. L’athamé est aussi utilisé pour soumettre certaines entités lorsque la baguette ne suffit plus. Elle sert aussi à tracer ou à retracer symboliquement le cercle de protection, ainsi que les diagrammes. Sur le plan symbolique on attribue à l’athamé, l’élément feu en raison de la forge de la lame.La lame et le manche peuvent être d’ailleurs ornés lors de consécrations , de symboles. On peut les peindre ou les graver.

Chaudron :





C’est un outil important car c’est dedans qu’on prépare les philtres et autres potions. Le chaudron étant surtout utilisé dans une cheminée ou sur un feu de bois, inutile de vous jeter sur le premier chaudron venu. Il peut servir aussi à brûler des objets pendant les rituels, comme des bouts de papiers. Si vous pratiquez à l’intérieur, vous pouvez tout à fait utiliset un autre récipient en grès, ou pourquoi pas une casserole de petite taille.
 
Épée:

L’épée possède le même symbolisme et le même usage que l’athamé mais l’épée s’utilise plutôt en magie cérémonielle. Si vous tenez à en avoir une, il faudra pratiquer à l’extérieur. la lame devra être droite et à double tranchant. Le manche devra être également en matière isolante. Moi je n’en utilise pas.


La boline :
 


C’est une serpette, un couteau traditionnellement à manche blanc qui sert à couper les herbes, les branches, à façonner des morceaux de bois, à sculpter la cire etc… Ce n’est pas un accessoire important au niveau rituel. La couleur a peu d’importance, la taille non plus.Vous pouvez très bien en acheter une au rayon jardinage.

Baguette et Bâton :


appelés aussi baculum. Ce sont les prolongement du bras, ils sont des symboles de commandement, de maîtrise, de pouvoir et de domination. Celui qui tient la baguette ou le bâton est celui qui commande et qui ordonne, celui qui possède de la puissance de fécondation et donc le pouvoir. Le bâton est aussi le bâton serpent qui symbolise l’énergie tellurique. Ils sont à la fois des symboles et des outils magiques. Ils canalisent les énergies issus du pratiquant et démontrent sa puissance de commandement sur ce qui l’entoure (entités, élémentaux etc…)
Lorsque’ il est fiché en terre, le bâton devient un moyen de puiser l’énergie tellurique, il faut le tenir pour cela dans la main gauche. (main qui capte). La baguette et le bâton sont des canaux énergétiques qui fonctionnent dans les deux sens, mais le bâton sert essentiellement à capter les énergies telluriques et cosmiques alors que la baguette sert à projeter l’énergie chargée par le pratiquant en la canalisant. C’est dans la baguette que l’on concentre la volonté, le pouvoir et l’énergie avant de la projeter vers sa destination.
 
Pour accumuler les énergies autour de vous, faites tourner votre baguette dans le sens des aiguilles d’une montre, en la tenant bien dans le prolongement de votre bras. Le bâton étant un capteur d’énergie, il doit être tenu le plu souvent dans la main gauche, alors que la baguette qui est émettrice doit généralement être tenue dans la main droite.
Sur le plan des correspondances, comme pour l’épée ou l’athamé, deux camps s’affrontent. Dans les tarots, les bâtons sont liés à l’ élément feu mais le bâton est fait de bois, issu d’un arbre qui pointe vers le ciel, et la baguette est là pour appuyer le verbe ce qui laisse à penser que le bâton et la baguette sont plutôt liés à l’air. Pour Moi personnellement, se sont les deux des objets liés à l’air.

Pour fabriquer la baguette, on peut utiliser une multitude de bois, sauf les résineux, car la résine provoque de l’électricité statique ce qui interfère avec les flux énergétiques. Les bois les plus utilisés sont : le sureau, le bouleau, le noisetier ou le chêne.

Vous pouvez tout à fait les graver et y ajouter des symboles. Une fois consacré, vous devrez les ranger dans un coffre ou un linge en tissu naturel.


La cloche :



C’est un outil de purification et de délimitation du temps pendant un rituel. Ses vibrations éloignent les mauvais esprits et les mauvais sorts. Son tintement délimite les différentes étapes du rituel. Elle joue un rôle important car le tintement de la cloche à la fin du rituel aide à provoquer le phénomène de rupture. En ce qui me concerne, je n’ai jamais utilisé de cloche.

La boussole :

Eh oui ! ! Afin de trouver le nord exact pour orienter le cercle, l’autel et placer les outils et les éléments.


Encensoir :


 
Pour faire brûler vos herbes et encens en toute sécurité. Prenez en un avec chaînettes pour pouvoir vous déplacer avec.

Pentacle d’autel :

Il est constitué d’un pentagramme tracé ou gravé sur un disque ou un carré de métal, de bois, de parchemin, de cire, ou de pierre.
 Le pentacle est lié à l’élément terre et il symbolise le corps et la réalité physique et matérielle dans laquelle nous vivons. S’il a un but de protection, il faudra alors inscrire le pentagramme dans un cercle.
 
C’est sur le pentacle qu’on déposera les amulettes, les sachets ou autres objets afin de les consacrer. Vous pouvez en faire un tout simple sur un carré de parchemin végétal.

La chandelle:
l’accessoire le plus courant de tous, le plus facile à trouver,Elle peut servir de source d’énergie, représenter le Feu ou les autres éléments, être un symbole des divinités, délimiter un cercle, servir de signal à des esprits… Selon sa couleur, une chandelle peut aussi symboliser le but d’un sort, sans oublier que rien ne bat les chandelles lorsqu’il s’agit de créer une ambiance mystique.

Les cristaux:

les cristaux sont souvent utilisés car ils n’ont pas l’air bizarres aux yeux des cowans (après tout, ils sont décoratifs et on peut les collectionner !) Le quartz clair est le plus courant et le plus polyvalent cristal en magie, mais toutes sortes d’autres minéraux ont des usages particuliers. Les cristaux servent entre autres à prédire l’avenir, à concentrer ou stocker de l’énergie, et à représenter la Terre ou d’autres éléments.

L’encens:

outil habituel, qui suscite peu de questions indiscrètes car même les cowans le trouvent normal pour parfumer une maison. Il représente l’Air et la sagesse, et son parfum aide à créer une ambiance propice à la magie. Divers encens ont des significations particulières qui les lient à des forces différentes; tout dépend des pensées que suscite leur odeur, et de la symbolique des plantes employées pour les préparer.

Les huiles essentielles:

utilisées dans le même but que l’encens, les huiles de diverses plantes aromatiques peuvent servir à purifier, représenter l’Air, ou encore simplement améliorer l’ambiance.


 
Il est important de consacrer tous ces éléments voir la rubrique rituel