le grimoire d'ana-isis

le grimoire d'ana-isis
Identifiez-vous
Pseudo :
Mot de Passe :
S'inscrire
mot de passe oublié ?

Dictionnaire de l'occulte
 
J’ai décidé d’en faire un car dans de nombreux ouvrages des termes apparaissent et ce n’est pas forcément clair pour tout le monde. J’espère que cela vous aidera.
 
 
Abadir :
 
Pierre fabuleuse que Cybèle emmaillota pour faire croire à Saturne, Son époux qu’elle lui présentait leur fils Jupiter ( dans le but de permettre à ce dernier d’échapper au sort commun , qui était d’être dévoré par Saturne.
 
Age D’airin :
 
On appelle ainsi l’époque mythique située après le règne de Saturne. Le libertinage et l’injustice commencèrent alors d’envahir la terre. L’emblème de l’âge d’airin est une femme richement vêtue, portant un casque et s’appuyant sur un bouclier.
 
Age d’argent :
 
On appelle ainsi le temps que Saturne passa en Italie, où il enseigna l’art de cultiver la terre qui refusait de produire parce que les hommes commençaient à devenir méchants. L’emblème de l’âge d’argent est une jeune femme pesant sur le soc d’une charrue et tenant à la main une gerbe de blé.
 
Age d’or :
 
On appelle ainsi une époque mythique à laquelle on donne aussi le nom de règne de Saturne. A l'age d'or, les hommes vivaient dans l'innocence, la terre produisat elle-même les fruits et tous les produits nécessaires à la vie. L'emblème de l'âge d'or est une vierge parfaitement belle couronnée de fleurs et tenant à la main une corne d'abondance. Elle est assise près d'un olivier, symbole de paix, sur lequel est un essaim d'abeilles.
 
Age de fer :
 
C'est le nom qu'on donne à l'époque mythique postérieure au règne de saturne, et au cours de laquelle les crimes les plus effroyables furent commis. A l'âge de fer, la terre ne produisait plus rien parcque les hommes étaient exclusivement occupés à se tromper et à se quereller. On représente cet âge sous la forme d'une femme d'un aspect farouche et menaçant, coiffée d'un casque surmonté d'une tête de loup ou de renard. Elle tient une épée nue d'une main et un bouclier de l'autre.
 
Agla :
 
 Mot magique ayant une cascade de significations symboliques par ses lettres et leurs combinaisons. C'est une formule kabbalistiques employées pour chasser les influences démoniaques.

Akasha: nom donné en magie à l’élément Esprit.

Agnus Dei :
 
 Pour remplacer les talismans païens, l'eglise institua les "Agnus Dei", petits morceaux de cires bénits et moulés en forme de bulle avec un agneau pascal et une pieuse invocation; parfois ce sera une bulle d'or ornée d'une croix. Cette croix fut longtemps l'antique Tau. Marie, reine d'Ecosse, possédait 2 agnus dei, l'un en cristal de roche avec une image de Neptune à l'intérieur, et l'autre non décrit.
 
Agrippa cornelius
 
alchimiste du XVI siècle, auquel on attribue un certain nombre d'écrits sur la magie, la médecine magique et l'hérmétisme. Médecin et philosophe, il avait un savoir encyclopédique.
 
 Aiguillette :
 
la tradition du moyen Age donne ce nom à la fois au phallus et à sa signification fonctionnelle.nouer l'aiguillette, voulait dire frapper d'impossibilité l'exercice de la vie sexuelle par un sortilège. On employait quelques fois le même sortilège contre la femme. dénouer l'aiguillette était au contraire combattre la magie du noeud et rendrre la vie sexuelle à nouveau possible.
 
Aithesis :
 
nom donné quelque fois à la faculté de voyance, nommé aussi septieme sens

 
 
Almageste :
Ouvrage de Ptolémée traduit par les Arabes au IX  siècle. Il traite d'astrologie et prouve par ailleurs des connaissances astronomiques poussées. Le Nouvel Almageste oeuvre du Jésuite Riccioli, date du XVII siècle et est consacré à l'astronomie pure.
  
Aludel :
 
dans le vocabulaire des alchimistes, l'Aludel est le vase dit aussi vase philosophique où s'accomplit le grand oeuvre. Il était fait d'après philalèthe, non de verre mais de terre; d'après d'autres, d'un beau verre clair et épais, hermétiquement fermé.Sceller l'Aludel signifi: fixer le mercure. toutes les expressions de cet ordre, et qu'il est inutile d'énumérer, ont évidement un sens concret et un sens caché, bien visible si l'on considère par exemple la table d'émeraude ou des documents du même ordre.
 
Ambivalence :
 
l'ambivalence est un fait psychologique profond en vertu duquel chacune de nos tendances est doublée de son contraire, de même que les notions y correspondant.Dans le domaine du symbolisme, le fait est bien connu et crée de réelles difficultés.
 
Ambroisie :
 
Mets divin dont on ignore la nature mais qui procurait une impression délicieuse, donnait l'immortalité et la jeunesse, satisfaisait tous les sens à la fois.Les poètes la présentent tantôt comme un aliment et tantôt comme un breuvage. il s'agit, de toute évidence d'in mythe dans lequel les hommes ont projeté leur archétype du bien-être obtenu par les plaisirs d'un bon repas, de la joie lucide ou pseudo-lucide obtenue par l'alcool,et par extension de toute joie complète.
 
Amen :
 
Mot magique dont la valeur kabbalistique est 99 et qui figure sous toutes sortes de formes sur les papyrus magiques arabes ou égyptiens.Bien que ce mot ait été emprunté par les Latins à l'hébreu et bien que l'hébreu lui donne le sens "ainsi soit-il", on est obligé de penser que ce mot si court, plus court encore en hébreu archaïque, peut difficilement exprimer une idée aussi complexe, si ce n'est d'une façon conventionnelle.On est frappé aussi d'une certaine ressemblance avec le mantra hindou Aum et divers mantras du même ordre. Le sens ésotérique "que ta volonté soit faite " est d'ailleurs propre à la méditation selon les bonnes règles, et la consonance Aum est non moins propre à éveiller les résonances convenables. Faute de documents suffisants sur cette question, on la signale juste.
 
Amitié :
 
En astrologie, on dit que 2 planètes sont en amitié lorsque leurs influx ne se contrarient pas. Dans le cas, contraire, elles sont dites en inimitié. Voici le tableau traditionnel des amitiés et inimitiés.

planètes Ennemis Amis
La Lune saturne, mars les autres
 
mercure Mars les autres
 
soleil Saturne les autres
 
vénus Saturne les autres
 
mars Toutes sauf...
 
Soleil et vénus
 
Jupiter Mars les autres
 
Saturne
 
Mars et vénus
 
Jupiter et mercure
Amulette:

Il peut s'agir de n’importe quel objet que l'on porte sur soi ou que l'on fait porter à une autre. Pour qu’elle soit efficace, il faut que celui qui en bénéficie, possède la conviction inébranlable que ledit objet le préservera des dangers, des maladies, des accidents, des évènements fâcheux, des influences malfaisantes et autres sortilèges. L'amulette est différente du talisman.


Ananisapta :
 
 Sorte de talisman contre les maladies contagieuses, lequel consiste à porter sur soi ce mot écrit. Les kabbalistes y reconnaissent autant de mots que de lettres et l'expliquent ainsi: A, antidotum; N nazareni ;  etc...
 
Anarète :
 
 Nom donné par quelques auteurs à la plus mauvaise planète d'un thème et plus particulièrement à celle qui a un mauvais rapport avec la maison de la mort. C'est une définition et une notion vide de sens car toutes les planètes peuvent jouer ce rôle. Ce sont les aspects qui décident.
 
Antithées:
 
génie malfaisants appartenant aux croyances de la haute antiquité grecque. ces génies avaient pour fonction de tromper les hommes par des illusions. On démêle assez mal leur nature de celle des entités invoqués par les mages aux époques plus récentes, encore que le rôle des unes soit spécialisé dans l'illusionnisme. les recherches étymologiques induisent souvent en erreur dans de telles confrontations.
 
Apollonius de Tyane:
 
Philosophe du Ier siècle, vraisemblablement initié, et auquel on rapporte pêle-mêle des récits vraisemblable et fabuleux.

 
Arnaud de Villeneuve:
 
Alchimiste et astrologue du XIII siècle qui fut accusé de magie.
 
Arse verse :
 
de averte ignem : détourne le feu. Inscription que les anciens inscrivaient sur la porte de leur maison pour détourner l'incendie.
 
Art des arcanes: autre nom donné à la sorcellerie, à cause de son côté secret.

Art des esprits:
 
Méthode d'invocation utilisée et définie par Swedenborg.

Athamé: couteau à double tranchant, le plus souvent à manche noir, utilisé lors des rituels wiccans pour diriger des énergies, invoquer des esprits et tracer des symboles dans l’air. Traditionnellement, il ne doit pas être aiguisé car il ne sert jamais à couper quoi que ce soit; cependant, les adeptes de la « magie de cuisine » (la sorcellerie instinctive avec des outils improvisés) rejettent cette règle, et utilisent fréquemment un athamé aiguisé pour graver des symboles sur des chandelles, couper des plantes pour les potions, etc.
 
Athanore :
 
Matrice en forme d'oeuf où s'opère la transmutation des alchimistes. Par extension, on donne aussi le nom de d'athanore au fourneau qui contenait le vase philosophique, c'est à dire l'aludel. On emploie aussi quelques fois ce nom pour désigner le vase du graal. La forme ovoïde de cette matrice n'a pas seulement un intérêt symbolique, mais aussi magique. Les formes ont des vertus propres, qui s'expliquent, d'une part par l'analogie, et d'autre part, par les caractères propres des forces mises en jeu.
 
Atkalla-anada-or-lopter:
 
magie islandaise moderne permettant d'évoquer les esprits aériens.
 
Avesta :
 
Livre sacré composé par zoroastre ( on l'appelle aussi le zend-avesta) plus exactement, le zend-avesta est un recueil plusieurs fois perdu et reconstitué des différents textes de base de la religion mazdéenne.
 
 Baccharis:

Herbe nommée vulgairement gant de Notre-Dame, dont se servait contre les enchantements.

Bacides:
Ceux qui faisaient de la divination, inspirés par les nyphes, portaient le nom de bacides.

Baetiles:
Pierres qu'on croyait animées et que l'on consultait comme des oracles.ces pierres étaient rondes et petites. On les portait sur soi ou suspendues au cou. On trouvaient les baetiles sur le mont liban. Elles  descendaient dans un globe de feu et voltigeaient en l'air. Un médecin nommé Eusebe en portait un et en recevait sous forme d'un sifflement qu'il savait seul interpréter des oracles fort prisés. Ces pierres vivantes se retrouveront sou les noms variés, dans tout l'orient ( chiones des gecs, pierre noire du temple d'héliogabale en Syrie ; pierre du temple de Minerve etc...)

Burin: couteau rituel pouvant servir aussi bien à couper qu’à diriger des énergies ou tracer des symboles; traditionnellement, son manche est rouge.

Cartomancie: prédiction de l’avenir à l’aide de cartes à jouer.

Cercle: barrière d’énergie empêchant l’interférence des forces néfastes dans un rituel.

Chiromancie: lecture des lignes de la main afin de prévoir l’avenir et d’obtenir des informations sur la personnalité d’une personne.

Conjuration: incantation ressemblant à une prière, qui présente une requête à une force ou à une entité.

Corps astral: entité spirituelle d’une personne, qui survit à la mort physique, voyage à une vitesse infinie lorsque séparée du corps matériel, et porte l’essence de la personnalité de l’individu; aussi appelé esprit ou âme.

Correspondances: ensemble des facteurs extérieurs qui ont une influence sur le fonctionnement et l’efficacité de la sorcellerie. Les phases de la Lune, les couleurs des chandelles et les propriétés des herbes et épices, par exemple, sont des correspondances courantes.

Coven: cercle magique (au sens de groupe organisé se réunissant régulièrement pour pratiquer); généralement, un coven compte entre 4 et 13 personnes. Bien que le mot coven soit anglais, on le trouve de plus en plus souvent dans des textes en français au lieu du mot cercle.

Cowan: désigne les non-wiccans, les non-sorciers, ou en général toute personne qui ne s’implique pas dans le surnaturel.

Démon: entité issue des plans inférieurs, généralement maléfique.

Deosil: dans le sens horaire; par opposition à widdershins, qui signifie antihoraire.

Don: un don magique est une capacité ou un talent particulier que détient une personne (ces capacités sont généralement appelées pouvoirs).

Élément: ensemble de forces magiques naturelles ayant des caractéristiques distinctes et une correspondance symbolique avec les constituants fondamentaux de la nature.

Élémental: aussi appelé esprit élémentaire, il s’agit d’une créature en partie consciente faite d’énergie élémentaire. Il y a des élémentaux naturels, formés spontanément, mais il y en a aussi des artificiels (créés par des sorciers, et appelés familiers artificiels).

Enchantement: sortilège affectant un objet ou un endroit et lui conférant des propriétés magiques.

Envoûtement: terme général désignant tout travail magique le moindrement complexe fait avec une volonté particulière pour mener à un but précis (sort, charme, malédiction ou bénédiction).

Esbats: 13 moments de l’année, correspondant aux pleines lunes, considérés comme particulièrement sacrés et propices aux rituels; moins importants que les sabbats.

Esprit: 1-entité spirituelle, être vivant sans corps physique, âme. 2-élément mystérieux présent dans l’ensemble de la nature et harmonisant les forces cardinales, que les sorciers appellent Akasha.

Familier: esprit ou entité associée à une personne, et agissant comme un guide, un compagnon ou un défenseur pour cette personne; souvent de forme astrale animale.

Fluffy Bunny: personne ayant peu d’expérience et de savoir, pratiquant la magie sans dévouement mais en se prenant au sérieux, et se croyant exagérément savante et puissante.

Gardien: sorcier spécialisé dans l’enseignement, la guérison et surtout la protection, doté de certains pouvoirs particuliers qui l’aident dans ces tâches. Immunisés contre les possessions et sachant instinctivement comment tenir tête aux entités malveillantes, les gardiens empêchent que des forces et des êtres surnaturels néfastes envahissent la vie des mortels et leur causent du tort.

Géomancie La géomancie est l’art divinatoire fondé sur l’observation des formes qui apparaissent après avoir jeté de la terre ou des cailloux sur une surface plane.


Génie: esprit vivant dans le plan astral superposé à notre monde et qui, lorsqu’il se trouve lié à un objet, a pour tâche d’exaucer les voeux du détenteur de cet objet grâce à ses pouvoirs magiques.

Grimoire: livre d’apprentissage de la magie.

Haute Magie: appellation pompeuse et exagérée désignant la magie cérémonielle.

Incantation: mots prononcés afin de produire un effet magique; couramment appelé formule magique. Les sorciers ont aussi l’habitude d’employer le néologisme « incanter » en guise de raccourci pour « réciter une incantation ».

Invocation: incantation visant à appeler une force ou un esprit.

Invocation cardinale: invocation aux pouvoirs d’un des éléments cardinaux et aux divinités et esprits correspondants; traditionnellement, ces incantations commencent souvent par « Salut, Ô Gardien qui veille sur la tour face au *point cardinal*… »

Lien: envoûtement défensif qui consiste à empêcher une personne de faire du mal grâce à la magie.

Livre des Ombres: il s’agit d’un journal personnel de magie où se retrouve tout ce que le pratiquant juge important de mettre par écrit (sorts, recettes, poèmes, informations sur les esprits et créatures qu’il a rencontrés, prières, etc.)

Loi du triple retour :Cette loi ne s’applique qu’en magie noire. Le résultat des actions occultes peut vous revenir par trois fois. Le proverbe "On récolte ce que l'on sème" est probablement le plus approprié pour décrire cette loi. Seul un sorcier d’une grande expérience peut déjouer les pièges et ainsi contourner ce principe


Maléfice: sortilège conçu pour nuire à une personne, la blesser ou la rendre impuissante

Mage: personne pratiquant la magie à l’aide de forces et d’énergies à l’état pur, directement par son esprit, donc sans faire appel à des entités et des divinités et souvent sans faire de rituels.

Magie: aussi appelée sorcellerie, il s’agit de l’art d’utiliser les énergies psychiques et spirituelles qui se trouvent en soi-même ou dans la nature afin de produire un effet donné.

Magie blanche: sorcellerie utilisée en respectant les forces et les êtres, dont le but est de faire le bien.

Magie de cuisine: terme familier désignant la forme de sorcellerie la plus improvisée, faite avec spontanéité et à l’aide d’outils courants.

Magie noire: sorcellerie utilisée pour faire le mal.

Magnétisme: C’est le procédé par lequel un magnétiseur (personne possédant un don particulier) utilise des énergies pour aider une autre personne.


Maléfice: sortilège conçu pour nuire à une personne, la blesser ou la rendre impuissante.

Malédiction: sortilège néfaste particulièrement durable ou puissant.

Mana: nom propre qui désigne l’ensemble des énergies de tous les éléments de la nature. Mana est partout et dans tout, et cette énergie est la source dans laquelle puise la sorcellerie.

Mauvais oeil: forme de magie noire dont le but est de produire un effet négatif rapide sur une personne, et qui s’utilise par le regard.

Nécromancie: type de sorcellerie impliquant l’usage des énergies de la mort.

Néo-paganisme: ensemble des religions et des mouvements spirituels nés récemment et basés sur les anciennes religions païennes. La Wicca en fait partie.

Occultisme:

Le mot occulte vient du latin occultus (« clandestin », « caché », « secret ») et se rapporte à la « connaissance de ce qui est caché ». De façon plus populaire, l'occultisme se réfère de nos jours à des disciplines connues de seulement quelques initiés et souvent associées à des notions surnaturelles, en opposition à la science. Cependant, pour la plupart des pratiquants, l'occultisme est simplement l'étude d'une réalité spirituelle qui ne peut être comprise par une science physique. Dans le monde occulte, nous retrouvons, trois divisions: soit le spiritisme, la voyance et la magie.

Paganisme: ensemble des religions non judéo-chrétiennes, aux croyances principalement basées sur la nature.

Pentacle: pentagramme entouré d’un cercle. Les cinq extrémités représentent les éléments. C’est un symbole à la fois masculin (à cause des pointes) et féminin (à cause du cercle). Lorsqu’il pointe vers le haut, le pentacle est le principal symbole de la Wicca et de la magie blanche; il signifie que la nature est un tout formé de forces complémentaires, et que l’Esprit règne sur ce tout. À l’envers, le pentacle est plutôt un symbole satanique; il indique alors la croyance erronée que la matière prime sur l’esprit et que le divin n’existe pas.

Pentagramme: étoile à cinq pointes dessinée d’un seul trait s’entrecroisant, représentant les cinq éléments: terre, air, feu, eau et esprit.

Plan: dimension ou « univers » dans lequel des esprits peuvent exister (on appelle souvent les plans supérieurs au-delà; les plans inférieurs sont connus sous le nom d’en-deçà, terme qui permet d’éviter le mot enfer, devenu trop éloigné de son sens premier par les abus du christianisme).

Pouvoir: capacité magique généralement innée mais pouvant se développer avec la pratique. Il existe des pouvoirs actifs (par exemple télékinésie, prémonition, empathie…) et des pouvoirs passifs (tels que réciter des formules, tirer les cartes, préparer des potions…)

Prémonition: connaissance de l’avenir proche ou lointain apportée par une vision; il y a aussi des rêves prémonitoires.

Projection astrale: aussi appelée voyage astral, c’est le fait de séparer le corps et l’esprit sans mourir physiquement, afin de voyager grâce au corps astral. Lors de ces voyages, l’esprit peut traverser le temps, l’espace et les dimensions à une vitesse infinie.

Sabbats: fêtes religieuses Wiccanes. Il y en a huit par an, quatre majeurs et quatre mineurs, le plus important étant Samhain, le nouvel-an magique, aussi connu sous le nom d’Halloween.

Sorcellerie: magie dont les rituels et sortilèges impliquent les forces de la nature et les multiples divinités païennes (par opposition à la magie cérémonielle, généralement à base judéo-chrétienne). C’est la magie que pratiquent les sorciers.Ce terme est employé dans le monde occulte pour démontrer la capacité de manipuler ou de contrôler les esprits à l'aide de la magie noire ou de la magie blanche. Les mots sorcellerie et magie (dans toutes ces formes) sont presque synonymes. La sorcellerie est en soi une religion se concentrant sur l’adoration de la nature et sur des rituels de la fertilité. C’est pour cette raison que les femmes jouent un rôle prédominant pour cet aspect de la sorcellerie. Il y a eu traditionnellement autant, sinon plus d’hommes sorciers que de femmes sorcières dans quelques cercles païens du passé, par exemple les druides. Néanmoins, la sorcellerie dans son ensemble, a été largement dominée par les femmes (les sorcières). La plu part des sorcières pratiquent différentes formes de magie, telles que la clairvoyance, la divination, les enchantements, les projections astrales, etc…Le terme sorcellerie désigne souvent la pratique de la magie. Selon les cultures, la sorcellerie fut considérée avec des degrés variables de soupçon voire d'hostilité, parfois avec ambivalence, n'étant intrinsèquement ni bonne ni mauvaise. Certaines doctrines religieuses considèrent toute forme de magie comme de la sorcellerie, la proscrivent ou la placent au rang de la superstition. Elles opposent le caractère sacré de leurs propres rituels aux pratiques de la sorcellerie. Le terme sorcellerie est communément appliqué aux pratiques visant à influencer le corps ou l'esprit d'une personne, pratiques jugées subversives et mettant en péril l'ordre social.

Sorcier, Sorcière: se dit de toute personne pratiquant la sorcellerie.

Sort, Sortilège: envoûtement affectant directement la réalité (par opposition au charme, qui agit indirectement grâce à un objet ou une illusion).

Talisman(s) Objet chargé d'un pouvoir par un rituel et destiné à attirer une force ou une énergie particulière sur la personne qui le porte, servant aussi à sa protection

Taromancie: prédiction du futur à l’aide du tirage des cartes du jeu de Tarot.

Tarot: jeu de carte extrêmement ancien, fréquemment utilisé pour prédire l’avenir.

Télékinésie: don assez rare consistant à déplacer les objets matériels par la pensée; aussi appelée psychokinésie.

Télépathie: don assez courant décrit comme la capacité de lire, à divers degrés de précision, dans les pensées d’une autre personne.

Théurgie :Pratique occulte de communication avec bons esprits


Tradition: forme particulière de pratique de la magie ou d’une religion païenne, qui se différencie légèrement des autres formes de magie ou de la même religion.

Ubiquité: pouvoir de dédoubler son esprit et de le projeter astralement sans quitter son corps, ce qui permet littéralement d’être à deux endroits à la fois. C’est un don très rare.

Vaudou :Le vaudou désigne l'ensemble des dieux ou des forces invisibles dont les hommes essaient de se concilier la puissance ou la bienveillance. Il est l'affirmation d'un monde surnaturel, mais aussi l'ensemble des procédures permettant d'entrer en relation avec celui-ci. De même que le vaudou est un culte aux esprits du monde de l'invisible. L'objet représentant le mieux cette perception du vaudou est la poupée vaudou.

Vibration :c’est de l'énergie en mouvement. Toute énergie vibre à sa fréquence particulière. Le processus d'évolution s'accomplit par une augmentation du taux vibratoire, en réponse à l'action d'énergies supérieures.

Warlock: selon les dictionnaires anglais usuels Warlock constitue le masculin de Witch, et désigne donc un sorcier mâle; cependant ce mot signie « traître » en ancien anglais et est considéré comme insultant par la plupart des sorciers. On s’en sert pour désigner les sorciers maléfiques qui brisent les lois de la magie.

Wendigo: démon solitaire hantant les terres sauvages, selon les mythes amérindiens.

Wicca: religion néo-païenne d’origine celtique, basée sur le respect de soi, des autres et de la nature, la sorcellerie, et la vénération de multiples Dieux.